S.T.DUPONT : Résultats de l'exercice 2007-2008

30.06.2008 07:00:00 CET

30 Juin 2008

RESULTAT de l'exercice 2007-2008

(Période du 1er avril 2007 au 31 mars 2008)

Résultat Net positif

Impact significatif de l'incendie de l'usine de Faverges

PRINCIPAUX INDICATEURS (Chiffres consolidés)

 
En millions d'euros  31/03/2008  31/03/2007 
Produits des activités ordinaires  74,6  76,5 
Marge brute   35,4  37,0 
( % )  47,4 %  48,3 % 
Résultat opérationnel  4,3  0,8 
Coût de l'endettement financier net  - 1,4  -1,2 
Résultat net part du Groupe  1,3  -1,0 
Résultat net par action (€)  0,003  (0,003) 
Ressources/(Endettement) financier net  (1,1)  10,3 
Capitaux propres  16,0  17,8 

Faits marquants de l'exercice

Changement de Président du Conseil de Surveillance

Mr Walter Wuest a démissionné de son poste de Président du Conseil de Surveillance pour prendre sa retraite en date du 1er janvier 2008. Il a été remplacé à ce poste par Mr Joseph Wan, précédemment Vice-Président en date du 21 janvier 2008. Mr Robert Nüesch l'a remplacé aux fonctions de Vice-Président du Conseil de Surveillance.

Dépôt de bilan du licencié lunettes

En janvier 2008, la société ESTEDE, licencié S.T.Dupont pour les lunettes, a déposé son bilan. Le contrat de licence a été dénoncé La recherche d'un nouveau licencié est en cours et devrait aboutir dans les prochaines semaines.

Incendie au centre industriel de Faverges

Dans la nuit du 4 au 5 janvier 2008, un incendie accidentel s'est déclaré sur le site de Faverges. Cet incendie a intégralement détruit les ateliers de polissage, plaquage et montage des briquets, points de passage obligatoires pour la fabrication des briquets et stylos ; aucun de ces produits n'a pu être fabriqué au cours du 4ème trimestre 2007-2008.

Le processus de reconstruction a commencé dès le lendemain du sinistre. Compte tenu de l'ampleur des destructions, le bâtiment devrait être terminé en Aout 2008 et l'usine devrait avoir retrouvé 100 % de sa capacité de production en décembre 2008.

Afin de retrouver de la capacité de production dans la période intermédiaire, nous avons mis en uvre de la sous-traitance pour les activités détruites. Les prévisions en matière de capacité de production sont de 25 % de notre capacité initiale en juin/juillet, 50 % en septembre/octobre, 75 % en novembre/décembre et 110 % en janvier/février 2009 (grâce à la poursuite du recours à la sous-traitance).

Les stocks de produits finis existants au moment du sinistre à Faverges et dans les filiales permettent d'assurer une certaine continuité du volant d'affaires et les activités non concernées ou partiellement concernées par l'incendie (maroquinerie, ceintures, accessoires, prêt-à-porter) sont mises en avant afin de pénaliser le moins possible les réseaux de distribution.

En terme de produits, les lancements initialement prévus pour l'exercice 2008-2009 ont été maintenus, même si certains ont été décalés.

Soutien de l'actionnaire dans le cadre du remboursement de l'emprunt OCEANE d'un montant de 22 millions d'euros à l'échéance du 1er avril 2009

La prévision de trésorerie disponible chez S.T.Dupont SA au 31 mars 2009 montre que le remboursement de cet emprunt nécessite la mise en place d'un refinancement.

La recherche de solutions est actuellement en cours. Dans ce cadre, si les financements nécessaires ne pouvaient être obtenus dans les délais, l'actionnaire majoritaire s'est engagé à soutenir sa filiale, notamment par l'utilisation de la part de remboursement de l'OCEANE lui revenant (71,55 %) pour en assurer le financement.

n evolution du chiffre d'affaires par ligne de produits :

 
  Chiffre d'affaires    Variation   
En millions d'euros  31 mars 2008  31 mars 2007  brute  Hors effet 
        de change 
         
Briquets et stylos  35,9  37,0  - 3,1 %  0,0 % 
Maroquinerie & Autres  33,8  34,4  - 1,6 %  1,9 % 
Chiffre d'affaires Produits  69,7  71,4  - 2,4 %  0,9 % 
Licences  4,9  5,1  - 4,1 %  3,1 % 
Chiffre d'affaires Net  74,6  76,5  - 2,5 %  1,1 % 

Compte tenu de la remontée de l'euro par rapport aux autres monnaies, l'impact des effets de change a été significatif (- 3,6 points).

Par ligne de produits

Le recul de l'activité briquets et stylos est la conséquence directe de l'incendie dans la mesure où cette activité progressait de + 8,5 % à fin décembre 2007 (hors effet de change).

La Maroquinerie et Autres est en légère progression. Bien que non touchées par l'incendie, ces activités en ont subi les conséquences du fait de report de commandes sur le dernier trimestre. Nous avons retrouvé sur les premiers mois de l'exercice 2008-2009 des progressions comparables à celles observées à fin décembre 2007 (+ 8,9 % hors effet de change).

Les revenus de licences sont en légère hausse (hors effet de change), le dépôt de bilan du licencié lunettes ayant eu un impact limité sur le résultat. L'impact des taux de change est significatif à - 7,2 points.

n Evolution du chiffre d'affaires par zones géographiques

 
  Chiffre d'affaires    Variation   
En millions d'euros  31 mars 2008  31 mars 2007  brute  Hors effet 
        de change 
         
France  8,9  8,9  0,1 %  0,1% 
Europe (hors France)  22  20,4  11,8 %  12,1 % 
Asie  31,0  34,8  - 11,0 %  - 5,0 % 
Amériques  2,2  3,2  - 33,1 %  - 26,9 % 
Autres  4,8  4,0  20,2 %  20,2 % 
Total Produits  69,7  71,4  - 2,4 %   0,9 % 

L'ensemble des zones a subi les conséquences de l'incendie.

- France

La stabilité de la France est la conséquence directe de l'incendie dans la mesure où la progression à fin décembre 2007 ressortait à + 8,6 % pour finir à - 0,2 % au 31 mars 2008.

- Europe (hors France)

L'activité en Europe est en très forte progression malgré l'incendie (+ 12,1 % à fin mars 2008 et + 27,8 % à fin décembre 2007). Ceci est principalement dû au changement de distributeur pour la Russie à compter du 1er avril 2007 et dont les performances sont sensiblement supérieures au distributeur précédent.

- Asie

La remontée de l'Euro par rapport au dollar US et aux monnaies liées ainsi que par rapport au Yen Japonais, a fortement pénalisé l'activité en Asie. L'impact des taux de change ressort à - 6 points sur l'ensemble de l'exercice.

Hors effet de change, le chiffre d'affaires recule de - 5,0 % par rapport à l'exercice précédent.

La relative contre performance de la zone s'explique en partie par cet impact de change mais également par le poids trop important des grossistes par rapport au réseau contrôlé. Ceci a pour conséquence que les changements de stratégie commerciale qui ont produit leurs effets dans les régions contrôlées (notamment la France) mettent plus de temps à se concrétiser au travers des réseaux de grossistes.

- Amériques

Les ventes aux Amériques sont en baisse significative du fait de la remontée de l'Euro par rapport au dollar US et de la performance de notre distributeur qui nous a conduits à dénoncer le contrat à son échéance (31 mai 2008).

- Autres pays

Les autres pays, et notamment le Moyen Orient, affichent un développement significatif avec un taux de progression de + 20,2 % à fin mars 2008 et + 38,2 % à fin décembre 2007.

n Résultats

v Marge Brute

La marge brute en valeur est en léger recul à 35,4 millions d'euros contre 37,0 millions d'euros pour l'exercice précédent, principalement du fait des conséquences du sinistre sur le chiffre d'affaires. La marge de l'exercice 2006-2007 a été retraitée pour intégrer les mouvements de provision sur stock précédemment classés en frais généraux. L'impact sur la marge se traduit par une augmentation de la marge 2006-2007 de 0,9 millions d'euros (+ 1,2 points) et une variation inversée du même montant pour les " frais généraux et administratifs ".

Le taux de marge sur vente des produits ressort à 43,7 % au 31 mars 2008 contre 44,7 % au 31 mars 2007. En excluant l'impact des mouvements de provision, le taux de marge sur ventes des produits reste stable.

v Impact du sinistre sur le résultat

Le sinistre survenu le 5 janvier 2008 à l'usine de Faverges a entraîné un recul très significatif du chiffre d'affaires. Au niveau des charges et produits exceptionnels, il a eu les conséquences suivantes :

- Destruction des immobilisations corporelles (-233 milliers d'euros) ;

- Destruction des stocks de produits en cours et consommables (-1 227 milliers d'euros) ;

- Coûts non récurrents liés au sinistre (-902 milliers d'euros) incluant les coûts salariaux des personnels en chômage partiel ;

- Estimation de l'indemnité d'assurance au titre des destructions ci-dessus (+ 11 183 milliers d'euros).

Compte tenu de l'état d'avancement des négociations avec les compagnies d'assurance, seule l'indemnité relative aux destructions de biens (construction, agencements, matériel et outillage, produits en-cours et consommables) a été prise en compte sur l'exercice.

En ce qui concerne l'indemnisation de la perte d'exploitation, tant pour la France que pour les filiales, l'état d'avancement des négociations avec les compagnies d'assurance n'a pas permis d'évaluer avec suffisamment de précision le montant de l'indemnité à recevoir au titre de cette perte d'exploitation. En conséquence, aucune estimation au titre de l'indemnité sur perte de marge en France ou dans les filiales pour le quatrième trimestre de l'exercice 2007-2008, n'a été enregistrée dans les comptes au 31 mars 2008.

L'impact sera enregistré dans les comptes de l'exercice 2008-2009 lorsque l'avancement des discussions avec les assurances permettront une estimation raisonnable de ces indemnités.

v Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel est positif de 4,3 millions d'euros contre + 0,8 million d'euros pour l'exercice précédent, soit une amélioration de 3,5 millions d'euros (le résultat opérationnel de l'exercice 2006-2007 a été retraité pour un montant de +0,3 million d'euros afin d'exclure l'impact des différences de change à caractère financier préalablement incluses dans les " autres produits et charges ").

L'amélioration du résultat opérationnel est le résultat combiné de :

- la baisse de la marge brute du fait de la baisse du chiffre d'affaires (- 0,7 million d'euros), incluant l'impact très significatif du manque à gagner sur les ventes suite au sinistre. ;

- l'impact de la variation des provisions pour dépréciation des stocks (- 0,6 million d'euros) .

- la baisse des redevances (- 0,2 million d'euros) ;

- l'augmentation des frais généraux, en particulier la communication (- 0,7 million d'euros) ;

- l'impact du sinistre sur le résultat (+ 8,8 millions d'euros) ;

- l'impact des différences de change à caractère opérationnel (+ 0,5 million d'euros)

- des éléments non récurrents moins significatifs que sur l'exercice précédent (- 3,6 millions d'euros).

Il convient de souligner l'impact des éléments exceptionnels dans la constitution du résultat que ce soit au niveau du chiffre d'affaires et la marge (négatif) ou des indemnités d'assurances à recevoir (positif).

v Résultat financier

Le résultat financier ressort à - 2,5 millions d'euros contre - 1,6 million d'euros pour l'exercice précédent du fait, notamment, de l'impact des différences de change à caractère financier qui ressortent à - 1,1 million pour l'exercice contre - 0,3 million en 2006-2007, suite à l'évolution de l'euro par rapport aux autres devises (US$ et HK$).

v Résultat net

Le résultat net ressort à + 1,3 million d'euros contre une perte de - 1,0 million d'euros sur 2006-2007.

Contact Analystes : Michel Suhard 01 53 91 33 11

Contact Presse : Burson-Marsteller
Lorie Lichtlen (33) 1 41 86 76 60 lorie.lichtlen@bm.com
Adélaïde Leroy-Beaulieu (33) 1 41 86 76 86 Adelaide.leroy-beaulieu@bm.com

Tableaux joints :

- Compte de résultats consolidé

- Bilan consolidé

- Flux de trésorerie consolidé

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

 
(En milliers d'euros)  31/03/2008  31/03/2007 
Chiffre d'affaires net « produits »  69 682  71 379 
Autres produits des activités ordinaires  4 886  5 095 
Produits des activités ordinaires  74 568  76 474 
Coûts des ventes  (39 205)  (39 502) 
Marge brute (*)  35 363  36 972 
Frais de communication  (6 204)  (5 112) 
Frais commerciaux  (14 339)  (14 794) 
Frais généraux et administratifs (*)  (19 258)  (18 890) 
Autres produits et charges (*)  6 458  2 453 
Pertes de valeur sur actifs  2 311  200 
     
Résultat opérationnel   4 331  829 
Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie  732  968 
Coût de l'endettement financier brut  (2 129)  (2 213) 
Coût de l'endettement financier net  (1 397)  (1 245) 
Autres produits et charges financiers (*)  (1 151)  (388) 
Quote-part dans le résultat des entreprises associées  (144)  (192) 
Résultat avant impôt  1 639  (996) 
Charges d'impôt sur le résultat  (363)  (22) 
Résultat net  1 276  (1 018) 
Résultat net - part du Groupe  1 276  (1 018) 
Résultat net - intérêts minoritaires 
Résultat net par action (en euros)  0,003  (0,003) 
Résultat net dilué par action (en euros)  0,003  (0,003) 

(*):

Dans un souci de comparabilité avec les données présentées pour l'exercice 2007-2008, la présentation des résultats de l'exercice 2006-2007 a été modifiée pour prendre en compte des reclassements liés aux mouvements de provision sur stocks et aux différences de change à caractère financier.

L'impact de ces reclassements est le suivant:

- Augmentation de la " marge brute " de 928 milliers d'euros pour 2006-2007 du fait des mouvements de provisions sur stocks ;

- Variation du même montant inversé pour les " frais généraux et administratifs " ;

- Augmentation des " autres produits et charges " et du " résultat opérationnel " de 295 milliers d'euros pour 2006-2007 du fait des différences de change à caractère financier ;

- Diminution du même montant inversé pour les " autres produits et charges financiers ".

 
ACTIF     
(En milliers d'euros)  31/03/2008  31/03/2007 
Actif non courant     
Ecarts d'acquisition  2 556  2 995 
Immobilisations incorporelles (nettes)  750  578 
Immobilisations corporelles (nettes)  3 726  1 731 
Actifs financiers  1 859  1 491 
Participations dans les entreprises associées  701  845 
Impôts différés  240  219 
Total de l'actif non courant  9 832  7 859 
     
Actif courant     
Stocks et en-cours  18 574  19 279 
Créances clients  11 344  9 949 
Autres créances  11 291  3 327 
Impôts courants  808  867 
Actifs financiers  
Trésorerie et équivalents de trésorerie  24 483  35 908 
Total de l'actif courant  66 500  69 330 
     
Total de l'actif  76 332  77 189 

 

 
PASSIF     
(En milliers d'euros)  31/03/2008  31/03/2007 
Capitaux propres- part du Groupe     
Capital  21 231  21 231 
Prime d'émission, de fusion et d'apport  967  967 
Actions propres  (1003)  (5) 
Composante capital des emprunts convertibles  1 904  1 904 
Réserves  (4 908)  (4 039) 
Réserves de conversion  (3 509)  (1 251) 
Résultat net- Part du Groupe  1 276  (1 018) 
Total capitaux propres- part du groupe  15 958  17 789 
Total capitaux propres- part des minoritaires    -  
     
Dettes non courantes     
Emprunts obligataires convertibles  21 424  20 856 
Emprunts et dettes financières  30 
Emprunts sur location financement (à plus d'un an)  157  133 
Impôts différés  23  19 
Provisions pour engagements de retraite et autres avantages  6 046  6 170 
Total des dettes non courantes  27 680  27 179 
     
Dettes courantes     
Fournisseurs  9 259  7 037 
Autres dettes  10 848  8 967 
Impôts courants   389  545 
Provisions pour risques et charges   8 228  11 057 
Emprunts obligataires convertibles (à moins d'1 an)  1 543  1 544 
Emprunts et dettes financières  2 149  2 830 
Emprunts sur location financements (moins d'1 an)   278  242 
Total des dettes courantes  32 694  32 221 
     
Total du Passif  76 332  77 189 

Tableau des flux de trésorerie

 
(En milliers d'euros)  31/03/2008  31/03/2007 
I - Activités Opérationnelles      
Résultat net avant impôt  1 276  (1 018) 
Dotations aux amortissements et pertes de valeur  974  1 119 
Gains et pertes latents liés aux variations de juste valeur  (9) 
Variation des provisions  (2 918)  (8 000) 
Produits à recevoir sur indemnité d'assurance  (6 183) 
Charge nette d'intérêts  1 447  1 351 
Plus ou moins-values de cessions  354  (653) 
Charge (produit) d'impôt  411  22 
Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence, net des dividendes versés  144  (209) 
Capacité d'autofinancement  (4 495)  (7 397) 
Variation des stocks et en-cours  128  1 676 
Variation des clients et comptes rattachés  (1 166)  3 673 
Variation des autres créances (hors indemnités d'assurance)  (1 847)  972 
Variation des dettes fournisseurs et comptes rattachés  2 357  2 171 
Variation des autres dettes  1 633  (1 980) 
Variation du besoin en fonds de roulement d'exploitation  1 105  6 512 
Intérêts payés  (50)  (406) 
Intérêts encaissés  735  961 
Impôts sur les résultats payés  (485)  168 
FLUX DE TRESORERIE PROVENANT DES ACTIVITES OPERATIONNELLES  (3 190)  (162) 
II - Activités d'investissement     
Dépenses de développement  (772)  (450) 
Acquisition d'immobilisations corporelles  (2 966)  (1 731) 
Acquisition d'autres immobilisations financières  (371)  (79) 
Besoin de trésorerie (investissements)  (4 109)  (2 260) 
Cessions d'immobilisations incorporelles  200 
Cessions d'immobilisations corporelles  16 
Cessions d'autres immobilisations financières  83  34 
Désinvestissements  283  50 
FLUX DE TRESORERIE PROVENANT DES ACTIVITES D'INVESTISSEMENT  (3 826)  (2 210) 
III - Activités de financement     
Augmentation de capital  41 154 
Rachat d'actions propres  (1 000)  19 
Emissions d'emprunts et dettes financières  623  430 
C/C Actionnaire  (7 000) 
Remboursement d'emprunts et dettes financières  (616)  (3 913) 
Intérêts payés et assimilés sur Oceane  (2 129)  (2 036) 
Variation des découverts bancaires  (220) 
FLUX DE TRESORERIE PROVENANT DES ACTIVITES DE FINANCEMENT  (3 122)  28 434 
Effets de la variation des cours de change sur la trésorerie  (1 333)  (285) 
Variation nette de la trésorerie  (11 471)  25 777 
Trésorerie à l'ouverture de l'exercice  34 942  9 165 
Trésorerie à la clôture de l'exercice  23 471  34 942 
Variation nette de la trésorerie  (11 471)  25 777 

 

Communiqué